115804

Il y a déjà eu une autre Lady Diana dans l’histoire du Royaume-Uni, et elle aussi n’a pas vécu une vie très heureuse

Lady Diana Spencer, tout comme la Princesse Diana que nous connaissons, était très belle et destinée à vivre une vie de conte de fée. Mais toutes les deux ont connu une fin tragique.

Diana Spencer est née en 1710 et était considérée comme la femme parfaite pour tout aristocrate d’une lignée importante. Belle et passionnée de musique, elle était également fiancée au Prince de Galles. Elle était la plus jeune fille des cinq enfants du Comte et de la Comtesse de Sunderland, Charles et Anne Spencer. Diana a perdu sa mère quand elle était très jeune, à l’âge de 6 ans, et elle a dû vivre avec sa grand-mère influente à l’âge de 12 ans, la duchesse Sarah Churchill, une des femmes les plus puissantes d’Angleterre et une confidente de la Reine Anne.

La grand-mère de Diana avait de grandes ambitions pour sa petite-fille favorite : elle voulait la marier au prince héritier. Quand Diana a atteint l’âge de se marier, la duchesse Sarah a proposé au fils aîné du Roi George II, qui était était fortement endetté à l’époque (100 000 livres, soit l’équivalent de 130 000 dollars, ce qui était une somme très importante à l’époque) d’épouser sa petite-fille. La famille royale a accepté et a préparé une cérémonie de mariage en secret.

Le plan de la duchesse semblait se dérouler à merveille jusqu’à ce que le gouvernement n’intervienne et force le prince à épouser la princesse de 16 ans Augusta of Saxe-Gotha-Altenburg, la fille d’un duché germano-romain qui appartenait alors à l’Empire Britannique.

Les plans de la duchesse de marier sa petite-fille au prince héritier étant anéantis, Lady Diana a dû épouser John Russell, le Duc de Bedford. Peu de temps après le mariage, la désormais Duchesse de Bedford est tombée enceinte mais a perdu le bébé suite à un accident. Les dossiers historiques de l’époque disent que l’enfant décédé a été remplacé par un autre bébé jusqu’à ce que la duchesse soit assez forte pour apprendre la mort de son fils.

Le duc commençait à se demander s’il allait pouvoir avoir un héritier, ce qui n’a pas aidé Diana durant sa deuxième grossesse. Elle a fait une fausse couche, qui a encore plus détérioré sa situation. Plus tard, elle a commencé à afficher des symptômes pouvant être associés à la grossesse, mais elle a commencé à perdre du poids très rapidement. Elle a aussi développé d’autres symptômes qui ont abouti à sa mort par tuberculose à seulement 25 ans.

La mort de la duchesse a été un coup dur pour de nombreuses personnes, et le peuple s’est rassemblé pour lui dire au revoir. Trente ans après sa mort, le fils du Prince Frederick a créé le titre de Comte Spencer pour rendre hommage à la famille de la duchesse.

Coïncidence ou non, John Spencer, le patriarche de la 8e génération de la famille, a décidé d’appeler sa fille Diana. Cette Diana a aussi reçu une éducation rigide, mais elle a réussi a épouser le prince héritier d’Angleterre et à avoir deux fils. Cependant, leur mariage a fini par un divorce, ce qui a porté un coup aux fondations de la monarchie. Elle est décédée dans un accident de voiture tandis qu’elle essayait d’échapper à des paparazzis qui la suivaient.

Getty Image / Global Image

Getty Image / Global Image

Aujourd’hui, des gens du monde entier déplorent encore cette tragédie, une coïncidence historique étrange avec l’histoire de son ancêtre.

Source : Zap

Array ( [0] => 1 [1] => 79 )
Prima
Like us
on Facebook, to get
our best posts.
Il y a déjà eu une autre Lady Diana dans l’histoire du Royaume-Uni, et elle aussi n’a pas vécu une vie très heureuse
x

We are gald you liked this post!

Like us on Facebook for more awesome posts

I like Parfait already