134105

J’ai compris l’ampleur de mes actes” : Meghan Markle est devenue l’avocate des droits de la femme à 11 ans

Il est difficile de trouver une personne qui n’a pas entendu parler de la demande en mariage du Prince Harry à l’actrice, mannequin et humanitaire américaine Meghan Markle. Avant de sortir avec le prince, Meghan était déjà connue pour son rôle de Rachel Zane dans la série juridique Suits et son rôle d’agent spécial Amy Jessup dans le thriller Fringe.

Jeunes années

L’actrice a grandi à Los Angeles, en Californie. Elle a, très jeune, étudié la comédie dans des écoles privées, et en 2003, elle a reçu son diplôme de Théâtre et d’Études Internationales à l’Université de Northwestern.

Meghan Markle a débuté en tant que calligraphe freelance, mais a fait son apparition à l’écran un peu plus tard, tout d’abord dans un épisode d’Hôpital Central, avant de recevoir plus tard plusieurs petits rôles dans diverses séries TV. Elle avait du mal à trouver de l’emploi au début de sa carrière, car apparemment, elle “n’était pas assez noire pour les rôles de personnages noirs et pas assez blanche pour ceux des personnages blancs”, et se retrouvait donc entre les deux “catégories”, comme elle l’a mentionné en 2015. Puis tout a changé quand Meghan s’est vu proposer le rôle de Rachel Zane dans la série américaine Suits, qui lui a permis de connaître le succès et la gloire. Elle a travaillé sur la série jusqu’à la dernière saison, et aujourd’hui, elle devrait mettre un terme à sa carrière pour embrasser une carrière humanitaire.

Travail humanitaire

Meghan est aussi très douée dans ce domaine. En 2016, elle est devenue l’ambassadrice mondiale de World Vision Canada, une organisation qui a pour but de soutenir la Clean Water Campaign, dont l’objectif est de fournir de l’eau potable. L’égalité des sexes est aussi un des problèmes pour lesquels elle veut se battre. C’est pour cette raison qu’elle a travaillé comme avocate à l’Entité des Nations Unies pour l’Égalité des Sexes et pour l’action caritative internationale One Young World.

 

I wrote an article that’s near and dear to my heart — I hope you’ll take a little time to read it today! Would be most grateful ????Link in bio and right here: http://thetig.com/how-to-be-both/ #bethechange (photo cred @gaborjurina ) Публикация от Meghan Markle (@meghanmarkle)

L’égalité des sexes est en bonne place sur l’agenda de Meghan depuis très longtemps. À 11 ans, elle a vu une publicité télévisée de la société Procter & Gamble pour un liquide vaisselle, qui se terminait avec la phrase “Les femmes de toute l’Amérique luttent contre les casseroles et les poêles grasses.” Quelques garçons de sa classe lui ont dit que la cuisine était destinée aux femmes, ce qui a choqué et énervé Meghan à tel point qu’elle a écrit une lettre au fabricant. Elle a aussi envoyé des lettres à la Première Dame de l’époque, Hillary Clinton, à l’avocate Gloria Allred, qui défendait souvent les droits des femmes, et à Linda Ellerbee, une célèbre journaliste américaine.

Meghan a été stupéfaite de recevoir des réponses encourageantes de la part de chacune d’entres elles, et finalement, le slogan maladroit a été modifié pour devenir “Les gens partout en Amérique luttent contre les casseroles et poêles grasses !” En agissant de la sorte, Meghan a prouvé que même de petits efforts pouvaient payer. En 2015, elle a dit :

C’est à ce moment que j’ai compris l’ampleur de mes actes. À 11 ans, j’avais créé mon petit niveau d’impact en me battant pour l’égalité des sexes.

Voyage en Inde

Aujourd’hui, Meghan continue toujours son travail humanitaire. Plus tôt cette année, elle a voyagé en Inde pour le compte de World Vision Canada pour en apprendre plus à propos de la vie, de la santé et de l’éducation des femmes, ainsi que du développement économique dans les bidonvilles d’Inde. La future membre de la famille royale a passé une semaine à essayer d’améliorer l’accès aux produits d’hygiène féminine dans le cadre de l’initiative “Daughters of India” de l’organisation.

Même si le monde du cinéma s’apprête à perdre une actrice talentueuse, le monde en général ne peut qu’être ravi de voir Meghan devenir l’avocate humanitaire à plein temps des droits de la femme.

L’avant Meghan Markle : 6 ex-petites amies du prince Harry

Array ( [0] => 1 [1] => 77 )
Prima
Like us
on Facebook, to get
our best posts.
J’ai compris l’ampleur de mes actes” : Meghan Markle est devenue l’avocate des droits de la femme à 11 ans
x

We are gald you liked this post!

Like us on Facebook for more awesome posts

I like Parfait already